Quelques idées pour le confinement …

illustration Mathieu Persan

Voila plus d’une semaine que nous sommes confinés chez nous.
De plus en plus de marques continuent de travailler en télétravail et font en sorte de nous proposer des tonnes de contenus pour occuper nos journées.

Avec le stock que je possède chez moi , en laine, en tissu et en fil divers, je n’ai pas de quoi m’ennuyer clairement, mais c’est plus compliqué d’occuper les enfants une fois les travaux d’école fait.

Nous mesurons finalement la chance d’avoir ce petit bout de terrain, pas bien grand certes ( on n’y courra pas un marathon) mais qui permet à mon fils de jouer tout de même au basket, au tennis de table contre le mur (pas de place pour une table) en plein coeur de ville.

Continue Reading

{Socks Addict} Les chaussettes IRIS

J’adore tricoter des chaussettes. Avec les câbles de 23 cm , c’est facile à transporter , rapide à faire car on les transporte partout ( et hop un petit rang à droite, hop un petit rang à gauche… )

C’est vraiment le tricot idéal selon moi à avoir en en-cours pour emmener sans réfléchir à l’espace qu’on aura ou pas (j’adore le faire en voiture par exemple)
J’ai déjà quelques paires de chaussettes à mon actif et je crois que ce n’est pas fini.
J’en suis déjà à 3 paires réalisées cette année et ce n’est pas fini.

Aujourd’hui je vous parle de la paire de chaussettes IRIS que nous a concocté Mélanie du fil à retordre box.
Tous les mois, en fonction de votre abonnement , nous recevez la laine, le patron (crochet ou tricot) à réaliser et quelques gourmandises.
Le contenu de la box, même les petites gourmandises sont issus des entrepreneurs de la région Hauts de France.
J’ai eu la chance de tester les chaussettes Iris , modèle qui a été rédigé par Mélanie la fondatrice des box Fil à retordre.

C’est un modèle top Cuff down ( de la cheville aux orteils, contrairement Toes up , des orteils à la cheville )avec de la dentelle et une méthode de grafting pour les orteils.

Ce mot vous fait peur, pas d’inquiétude, Mélanie l’a bien détaillé et désormais c’est devenu mon mémo incontournable pour réaliser le grafting proprement. J’ai toujours sous le coude cette partie du patron 😉

Est ce que finalement la meilleure méthode pour réaliser ces chaussettes c’est de trouver la sienne parmi toutes seules qui existent?

Modele iris réalisé en Phil folk de Phildar

Désormais , vous vous dites, mince j’ai raté cette box… Eh bien non, car pendant cette période de confinement forcé, Mélanie nous met à dispo ces modèles sur Ravelry pour celles et ceux qui auraient un regret .
Retrouvez le modèle iris sur Ravelry!

Mais si on voit que c’est du talon renforcé 😉

Toutes les infos sur ma réalisation IRIS sur Ravelry
Vous aussi vous aimez tricoter des chaussettes?

Continue Reading

[ENTREPRENEURS] Fraises au sucre

“Un bijou, c’est comme les fraises au sucre, c’est bon pour le moral et à consommer sans modération !
Fraises au sucre est une marque de bijoux faits main et made in France (made in Lille pour être plus précise !). Des bijoux originaux, uniques, colorés et élégants. Avec un prix accessible pour ne pas s’en priver !”
Cela vous donne envie , non? Voici la promesse de la boutique de Fraises au sucre, mais qui est elle?
Aujourd’hui, découvrons qui se cache derrière ces bijoux..
Depuis combien de temps réfléchis tu à ton projet? 
Le projet Fraises au sucre est assez récent. Je me suis lancée là dedans un peu du jour au lendemain mais la création de bijoux est une activité de longue date. Je fais des bijoux depuis que je suis ado. C’est comme ça que je gagnais mon argent de poche ! J’avais fabriqué une jolie boîte de présentation dans laquelle je mettais mes créations et je donnais le tout à ma maman qui faisait le tour des services à son travail. Elle travaille dans un grand groupe, donc l’activité est vite devenue rentable et je commençais à crouler sous les commandes ! Depuis que je travaille, j’ai réservé mes créations pour les amis, la famille et moi-même. 
Je passais pas mal de temps sur les sites de créateurs comme Etsy, puis j’ai commencé à jeter un œil dans la rubrique “devenir vendeur” par simple curiosité. Et un jour, j’ai vu qu’une copine avait ouvert sa boutique de bijoux sur A little market et que ça commençait à pas mal marcher. Ça a été le déclic. Les idées ont commencé à fuser, une idée de nom, un essai de création, un croquis de logo et Fraises au sucre est naît en 1 semaine !

Depuis quand es tu en activité? 
Fraises au sucre est créé depuis fin septembre et la boutique est ouverte sur Etsy depuis mi-octobre.

Tu es actuellement en poste .N’est ce pas trop difficile de jongler avec tes deux activités? 
 Je travaille les soirs et les week-end et il m’arrive de faire quelques mini tâches entre midi et deux comme la gestion de ma page Facebook. Les deux ne sont pas toujours évidents à combiner car j’ai quand même un boulot passionnant et prenant mais je commence à trouver mon rythme. Les soirs de la semaine sont plutôt consacrés à la gestion de la boutique, la page Facebook, le blog, l’assemblage et la préparation des commandes. C’est à dire les tâches que je peux faire en pointillé. Et le week-end, je me garde de grands créneaux pour vraiment travailler les créations. Je réalise les commandes spéciales, je cherche de nouveaux pliages et je passe la résine (tâche autrement critique dans le process). Mais comme je dis souvent à mes copines, heureusement que je n’ai pas d’enfants !

Pourquoi, d’ailleurs, continues tu ta première activité professionnelle? 
Pour le moment, je n’ai pas du tout l’intention de laisser de côté mon boulot. J’ai un job passionnant dans une super équipe. Je suis responsable de l’équipe design d’une super marque. Mais je suis sur un poste qui travaille plutôt sur de la stratégique à moyen et long terme et j’ai un peu quitté la création pure. Fraises au sucre est né de cette envie de renouer avec la créa, de toucher à du concret, d’avoir une valorisation rapide de son travail et aussi de maîtriser toute la chaîne, du branding à la mise en vente. Jongler entre les deux activités me plait plutôt bien !

Qu’est ce qui est le plus dur dans la création de ton entreprise? 
Le plus dur dans la création d’entreprise est de trouver sa différence. Dès que j’ai eu les premières idées de bijoux, j’ai commencé à faire un peu de benchmark sur Etsy pour voir ce qui se faisait et là j’ai pris peur car j’avais l’impression qu’il y avait déjà des centaines de créateurs qui faisaient déjà la même chose… L’angoisse… Et puis, j’ai creusé pour retirer vraiment l’essence de Fraises au sucre et pour le moment ça marche plutôt bien !

Quel conseil donneras tu à une personne qui aimerait se lancer dans l’auto-entrepreunariat? 
1- trouver sa différence : qu’est-ce que j’ai à proposer de plus que les autres et quel est l’univers de ma marque ?
2- travailler son branding à fond
3- être hyper méga réactif et analyser en permanence ses résultats (stats, Google analytique, courbes de vente, etc) pour changer sa stratégie en cours de route. Ça m’a permis notamment de me rendre compte que j’avais beaucoup plus de commandes spéciales que d’achats de modèles existants, du coup je suis en train de préparer un système pour passer facilement des commandes directement depuis Etsy.
4- et c’est presque le plus important : il faut s’éclater !

Commande personnalisée

Merci Clémence de nous avoir fait partager ton expérience.
N’hésitez pas à aller sur la boutique sur Etsy , forcément vous allez craquer! Et peut être même offrir à vos proches et amis à noël un cadeau original et fait main !
Si vous aussi, vous voulez être interviewé et partager votre expérience, n’hésitez pas à me contacter.
Continue Reading

Une chaise qui tricote

On a tous gardé dans notre imaginaire de tricoteuses, la grand mère sur son rocking chair.

Image Shutterstock

Eh bien, deux ingénieurs ont réinventé le tricot avec un système simple et rapide et non fatiguant : La ROCKING Knit

Invention de deux étudiants de l’ECAL, Damien Ludi et Colin Peillex, « offre à son utilisateur des moments de détente productifs. Le mouvement de va-et-vient de ce fauteuil tricote des bonnets pour l’hiver sans faire le moindre effort ».

Voici l’engin en action : http://vimeo.com/52541217# ou en gif animé :  (oups il ne s’anime pas ;-/)

 

Moi j’aime le tricot, et ce que représente le fait main. Mais là est ce du fait main, ou du fait siège? Plutôt que d’utiliser le tricotin, pourquoi pas cette chaise devant la cheminée cette hiver?

Qu’en pensez vous?

Continue Reading

Roubaix le week end dernier…

Week end bien rempli, apres le cours de tricot avec knit spirit, je suis allé faire un tour à Lille puis à roubaix.

Dimanche matin, je suis allé faire un tour sur le marché du tissus à Lille. Quelques bonnes affaires à faire, des 2 € le mètre pour certains jersey, des 1,50€ des doublures etc…

Puis un dimanche après midi, à Roubaix.

D’abord le marché des modes où j’ai découvert quelques magnifiques créateurs. et surtout ce créateur, qui réalise des bijoux avec le charbon de bois Binchotan : http://charcoal.eskimeit.com/. Les bijoux sont splendides mais un peu hors budget actuellement. Peut etre me le faire offrir 😉

Une ambiance de fête sur cette journée. Le lieu est très approprié avec la présence de La piscine. Et si vous ne connaissez pas, je vous invite a consulter le blog de Claire.

J’ai aussi découvert un lieu, le vestiaire. Jouxtant la piscine, c’est un lieu de pause, de détente, de création, de déjeuner. Bref, un lieu splendide pour la création. Je trouve que le style vieille brique et industrie est bien choisi pour une veille comme roubaix, terre de confection et d’industrie. En tout cas, ca me donne des envies de création.

 

J’ai enfin eu le plaisir de voir les bijoux de Quentin carnaille.

C’est vraiment magnifique. Je craque sur une bague  🙂 Je vous laisse le découvrir : http://www.quentincarnaille.com/page_accueil.html

La présence d’un bus rétro pour se faire photographier avec un look des années 50 , après le passage maquillage gratuit dans le vestiaire. 😉

Enfin, pour finir notre visite, nous sommes allé faire un tour aux journées du fait main sponsorisé par Alittle market, mais la salle ne fut pas bondée et surtout selon les vendeurs, un flux de visiteurs assez terne. Pourtant vous avez raté quelque chose car il y avait des tas de créatrices formidables. Un salon très sympathique.

Un dimanche bien rempli… et vous vous faites quoi ce week end ?

 

 

Continue Reading